Quand on veut photographier un feu d’artifice, difficile de s’entraîner: l’évènement n’a lieu qu’une fois par an... Il faut donc s’organiser à l’avance, anticiper l’instant et préparer ses réglages.

Vérifiez bien votre matériel. Cartes mémoires vides, batteries recharger et de préférence pas trop vielle (n'oublier pas que les rechargeables on une durée de vie limitée), trépied, chaise et tout l'équipement nécessaire pour les changements de climat ( ici au Québec on prend pas de chance ....soleil, pluie et grêle en quelque minute....tout peut arriver).

De nombreux appareils proposent un mode scène « feu d’artifice » qui assure des résultats d’excellente qualité. Lorsque qu'on choisis cette option l'appareil bloque le diaphragme à f/11 et la vitesse de déclenchement à 2 secondes.

Le stabilisateur optique de votre matériel est non seulement inutile lorsque l’appareil est sur pied, mais il risque de faire du zèle en cherchant à corriger un mouvement, désactivez-le.

N’hésitez pas à utiliser une télécommande pour déclencher votre appareil sans le toucher ou le retardateur de deux seconde.  Il n’existe pas de meilleure garantie si vous souhaitez que vos photos soient parfaitement nettes.

Préparatifs

Choisir un endroit que vous verrez bien le feu et patientez en photographiant le couché du soleil (l'heure doré) et le moment ou les lumières de la ville s'allume (l'heure bleu).

Nous n’avons pas encore parlé de focale pour photographier un feu d’artifice, mais c’est le moment de choisir la vôtre. La solution de facilité reste d’utiliser un grand angle et de cadrer large, quitte à recadrer plus tard avec votre ordinateur.

Si possible, incluez un premier plan qui ajoutera une dimension locale à votre prise de vue. Veillez toutefois à ce qu’il ne contienne pas de lumières parasites qui risqueraient de générer un halo désagréable, voire une zone surexposée dans le bas de votre image. Un plan d’eau permet de dédoubler l’effet du feu d’artifice. Le cas échéant, agrandissez le cadrage afin de capturer les reflets.

Les réglages

 

  • Tout type d’appareil permet d’obtenir de bons résultats à condition qu’il soit posé sur un trépied.
  • Désactivez le stabilisateur.
  • Désactivez le flash.
  • Passez le boîtier en mode manuel.
  • Fixez le diaphragme autour de f/8.
  • Gardez la sensibilité autour de 200 ISO.
  • Faites la mise au point légèrement avant l’infini.
  • Déclenchez lorsque la fusée part du sol, de préférence à distance ou à défaut le retardateur de deux sec.
  • Adaptez le temps de pose à la couleur et à la luminosité des fusées. Partez sur une base de 4 secondes.
 L'heure Dorée

  L'heure Bleu

Photo de nuit





Amusez-vous!

Anne

Cours de Photo: Débutant 1 et 2 
514-830-0527






Besoin d'un photographe? Contactez-nous

image description
Comment photographier un feu d’artifice